Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

L'ORPAILLEUR ET L'ALBATROS

L'ORPAILLEUR ET L'ALBATROS

L’introspection signifie « regarder à l’intérieur de soi ». Ce terme désigne l’état dans lequel on est attentif à ce qui se passe à l’intérieur de soi (nos sensations, nos pensées, qui nous sommes...) et les méthodes pour regarder à l’intérieur de soi. En psychologie, l'introspection est une méthode d'observation et d'analyse de soi en vue d'étudier sa propre personne et d'acquérir une connaissance de soi ou bien en vue de connaître l'esprit humain en général...


L’AMANDIER CENTENAIRE

Publié par L'Orpailleur sur 25 Octobre 2018, 05:23am

L’AMANDIER CENTENAIRE

Il me fallait revenir sur cette terre des Corbières pour m’offrir l’enchantement d’un nouveau refuge. Il me fallait me charger comme une mule de l’entêtement anesthésique !

Se ranger sous le commandement de mes aïeux malgré les blessures infligées à ceux qui m’ont transmis le respect du travail, l’amour de la vie, le sens de l’humain et surtout l’art d’aimer.

Se rallier malgré la fêlure. Fêlure du cœur et de la chair, offerte à flanc, ouverte à souhait. Il me fallait entreprendre ce voyage emprunt de clairvoyance pour entendre battre mon cœur d’impatience, une nouvelle cure sur ces terres de conquête.

Que m’importe de réussir ou pas puisque je n’ai presque plus personne à satisfaire. Il paraît que les étoiles du ciel caressent doucement les parois du château de mon Père sous la pleine lune et vous passent entre les pieds à l’approche de sa chapelle sacrée.

Je veux retrouver l’extase du périple solitaire et cohabiter avec l’obscurité du fond de laquelle crépite l’incompréhensible clignotement céleste. Je suis rattrapé par les visions de ma douce Maman, sous l’amandier solitaire proche du cimetière alors qu’elle me portait en elle comme la plus précieuse des étoiles. J'avais le cœur au bord des lèvres de voir ma Fille chérie prendre à son tour la même pose avec la même tendresse, la même grâce sous le même arbre séculaire, elle aussi porteuse d’un futur destin. A cet instant, j’aurais aimé risquer l’ascension pour espérer croiser ma Mère et lui présenter ce petit Etre de lumière qui me tire vers la terre…

Il y a de la vie, il y a de la magnificence, il y a de la lumière lorsque de ce plateau sanctifié accroché au moulin nous conduisons nos vagues à l’âme avec le sourire de l’espérance !

 

Savall d’Arvo

 

 

http://orpailleur.over-blog.com/                                  savalldarvo@yahoo.fr

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents