Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

L'ORPAILLEUR ET L'ALBATROS

L'ORPAILLEUR ET L'ALBATROS

L’introspection signifie « regarder à l’intérieur de soi ». Ce terme désigne l’état dans lequel on est attentif à ce qui se passe à l’intérieur de soi (nos sensations, nos pensées, qui nous sommes...) et les méthodes pour regarder à l’intérieur de soi. En psychologie, l'introspection est une méthode d'observation et d'analyse de soi en vue d'étudier sa propre personne et d'acquérir une connaissance de soi ou bien en vue de connaître l'esprit humain en général...


BRIN DE PHILO : « LA VERITE EN SOI » !

Publié par L'Orpailleur sur 27 Octobre 2018, 05:48am

BRIN DE PHILO : « LA VERITE EN SOI » !

Et si nous parlions un peu de notre propre histoire ? Reflète-t-elle ce que nous sommes vraiment ? Est-ce notre essence même ? Au fond, l’aspect de ce marbre que nous avons sculpté nous-mêmes au fil du temps, et pas seulement sur les tablettes de la sagesse, nous convient-il vraiment ? Pas facile, lorsque nous sommes pris dans un mode de vie que nous avons choisi délibérément de comprendre et de reconnaître qu’il nous empêche d’être totalement en phase avec ce que nous sommes réellement, surtout lorsque que nous avons façonné notre propre légende dans l’éther de notre histoire.

Vivre trop longtemps sur les hauteurs ne finit ’il pas par donner le vertige ? Nous comprenons bien que cette contre-vérité, cette atteinte à la liberté d’être, nous offre un confort totalement illusoire et que nous sommes en train de passer à côté de celui d’être réellement soi, en soi dans son esprit, dans son cœur, dans ses entrailles et jusque dans la moindre de ses cellules. Nous réalisons que nous sommes en train de nous laisser submerger par toutes nos raisons, fausses ou prétendues correctes et qu’en continuant à ce rythme, nous ne serons jamais apaisés. Nous trichons envers les autres, et ça c’est de moindre importance, mais nous trichons surtout envers ce sacré moi profond… Jusqu’à ce que certains épisodes forts de la vie, et peut être le fait que nous soyons tous là en ces lieux sacrés, nous fassent soudainement ressentir la nécessité d’une remise en cause pour arrêter notre cinéma, pour quitter la piste de notre cirque ?

Que faire alors ? Continuer à nous embourber l’esprit et le cœur chaque jour davantage ou développer consciemment des conduites qui vont nous aider à faire un pas de côté pour apaiser nos émotions, pour redéfinir nos valeurs et nos priorités ?

Pour continuer à vivre serein et revenir à l’équilibre essentiel de notre histoire, il faut « REFUSER SA PROPRE IMPOSTURE » !

En fait, se débarrasser de ses hardes permet de vivre plus léger et plus résistant ! En refusant notre part d’ombre, nous refusons notre part de lumière. Se voir tel que l’on est, s’accepter dans son intégralité, en assumant ses failles mais aussi ses qualités comme des faits. Ne peut-on pas remplacer la crainte de ne pas être à la hauteur par celui qui consiste à donner le meilleur de soi ? Ne faut-il pas aborder une difficulté comme un défi à relever pour en ressortir plus vivant ? Voyez-vous, j’ai beau tourner le truc dans tous les sens, du giratoire à l’interdit, du proscrit au circulaire, cette planche que je fourbis depuis des années dans mon esprit comme dans mon cœur, m’a permis d’atteindre des sommets que j’avais refusé de voir jusqu’alors. Ce quelque chose qui s’apparente à un voyage intérieur en mode sensoriel intense, à une plongée en apnée au tréfonds de mes émotions intimes comme un requiem à la gloire de mes abîmes ! Et puis, parler de la soif durant des soirées entières finirait par m'assécher la gorge... Il est pourtant si simple d'aller boire à TA source, et là, Ta soif sera étanchée ! Parce que je sais parfaitement que je ne suis qu’un guerrier qui se bat pour trouver sa Vérité, pour prendre soin de mon âme, en espérant trouver quelque chose quelque part, là-bas, parce que le Divin m’a déserté et que le temps me manque pour vous le dire ! Mais ce là-bas, je l’ai enfin découvert ! Il est tout simplement en moi, tout en bas !

Savall d’Arvo… « Depuis, je crois avoir compris que la vérité nécessite du temps pour se déployer et se révéler, qu’elle n’est jamais quelque chose qui s’affirme et qu’elle a besoin elle aussi du paradoxe suprême »

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Xavier 28/10/2018 06:24

Il n’est pas facile de se trouver, la vie nous entraîne et nous déforme... la routine fait perdre a chacun la notion de valeur, à moins que ce soit la société actuelle qui nous lance dans une course à l’abrutissement. Trop de confort tue l’esprit, peut être faut il se mettre en danger, sentir le souffle du boulet pour comprendre que la vie est précieuse, et se lancer dans le grand bain, hisser haut les voiles de sa vérité. Mon bateau n’est pas encore sorti du port, mon Ami, mon Frère, je te remercie de m’aider à jeter les amarres. La boule au ventre et le regard décidé, le marin scrute l’horizon en quête d’identité...

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents